Archives de Tag: FIV2

Fiv2 : clap de fin

Par défaut

Voilà, c’est fini. Pas de transfert aujourd’hui, l’embryon a du retard. C’est dur, mais j’étais prête à toute éventualité.

Le biologiste le pousse jusqu’à demain pour qu’il ait bien le développement requis (mais ne peut pas être transféré demain car mon utérus n’aura pas le retard de l’embryon) puis va être congelé mais en « cachette » pour ne pas nous faire perdre une tentative. On le réintègrera lors de la FIV2 bis.

Voilà le positif de toute cette histoire : on n’a pas gâché cette tentative qui a été bien pourrie du début à la fin et on a un pingouin bof en rab pour Fiv2 bis.

Le centre m’a appelé dans la foulée : Paul Nord veut me revoir dans les 2 mois pour faire le bilan et appréhender la prochaine Fiv. Rdv pris pour le 22 août. D’ici là, je mets mon cerveau en pause. Je profite de mon voyage de Noces en Alaska pendant 3 semaines et du mois d’août pour vivre tout simplement. Car si je fais le bilan de cette année scolaire 2015/2016, je peux quand même dire que je n’ai pas été épargnée.

Septembre, prise d’un poste de directrice dans une nouvelle école en parallèle de la FIV1 avec un transfert frais négatif.

Novembre : tec1 négatif

Janvier : échec de protocole tec2

Février : échec bis de protocole tec2

Mars : échec ter de protocole tec2

Avril : tec2 négatif

Mai : scratching

Juin : épopée que vous connaissez

Bref, c’est pas pour me plaindre mais  je suis fatiguée de tous ces RDV, de tout ce temps passé à gérer mon emploi du temps de boulot avec la PMA. J’ai besoin d’une pause et pas des moindres.

Déjà, vivre ma rentrée 2016 sereinement.

Préparer mon marathon en montagne fin octobre sans à avoir à faire des pauses PMA qui retardent mon plan d’entrainement. Alors oui, je sais, Paul Nord m’a dit « vous ralentissez la course à pied, pas de marathon hein ? ». Mais j’ai besoin d’avoir un objectif que je peux maîtriser et où la fin n’est pas incertaine. J’en ai marre de m’être restreinte toute cette année (sportivement parlant) pour un résultat si médiocre dans le domaine PMesque.

Je ne sais pas ce que Paul Nord va me proposer pour cette Fiv2 bis. Sûrement la même chose que la Fiv2 : le combo scratching/transfert frais en supposant que mon endomètre est hyporéactif et ça dès septembre. Mais comme dit précédemment, je ne veux pas de ça en septembre.

Alors, est-ce que je profite de cette grande pause pour faire cette sacrée biopsie de l’endomètre (Matrice Lab) et ainsi programmer la Fiv2 Bis juste après mon marathon, soit en novembre ? Ce programme a ma préférence aujourd’hui. 4 mois de pause pour ma tête. 4 mois de pause pour mon corps. 4 mois pour vivre loin de tout ça.

Vous l’aurez compris. Je suis fa-ti-guée.

Fiv2 : 4 DPO

Par défaut

Spootnik vient d’appeler : notre unique MiniBulle est toujours présent. Il se développe bien et a le nombre de cellules requis. Spootnik est optimiste pour la suite. Apparemment, tout se joue en ce moment.

Il me rappelle demain pour confirmer le transfert ou pas en fin de journée.

J’aimerais vous dire que je suis soulagée ou heureuse, mais ce n’est pas le cas. Je me sens en insécurité. Je tourne en rond chez moi et n’arrive pas à me concentrer, même sur un bouquin. Jai tellement hâte de reprendre une vie normale sans avoir à penser à ça à longueur de journée, de remettre mon cerveau en action. C’est comme si toute forme d’espoir s’était envolé. Je n’arrive pas à y croire. Je suis désabusée. Une chose est sure, si cette Fiv2 foire, il me faudra une longue pause avant de retourner au front.

En tout cas, je vous remercie vraiment du fond du cœur pour vos messages et mails. Ca me fait vraiment du bien.

Fiv2 : DPO1

Par défaut

Aujourd’hui, sur mes deux ovocytes, un seul a été fécondé. C’est pas vraiment le scénario qui nous plaisait le plus mais comme d’habitude, on n’a pas notre mot à dire en PMA… On s’était dit qu’avec 2 de fécondés on avait une chance d’aller jusqu’au stade blasto. On s’était dit qu’avec zéro embryon, on pouvait passer à autre chose et effacer cette FIV2 qui n’aurait pas été comptabilisée.

Avec un seul, il va falloir aller chercher l’espoir bien bien profond car il n’est pas hyper présent. Spootnik le biologiste, Paul Nord, Flonflon et moi sommes tous les quatre d’accord pour le pousser à J5 pour ne pas gâcher cette FIV. Lundi, Spootnik me rappelle pour me dire s’il est de bonne qualité ou pas. Mardi, il me rappelle pour me dire s’il a passé la nuit (50% de perte dans la nuit du 4ème au 5ème jour) et donc si transfert il y a. On ne transférera que s’il est de bonne qualité.

Il y a donc encore beaucoup de « si » à passer.

Je suis un peu dans un état second : je suis pressée d’en finir mais en même temps il y a cet infime espoir. Le temps me parait très long. Je suis en arrêt jusqu’à mardi inclus alors que je suis en forme. Je vais donc bosser de la maison mais j’avoue qu’aller au travail m’aurait aidé à penser à autre chose. Là j’ai l’impression que ces 4 prochains jours vont être une torture psychologique.

Fiv2 : ponction catastrophique

Par défaut

17 ovocytes ponctionnés et seulement 2 de matures. Cette Fiv2 va être vite bâclée.
Un scratching, une ponction de kyste et une stim épuisante.  Tout ça pour ça ? Sérieux ?
Le biologiste nous appelle demain matin pour nous dire s’il y a des embryons. On devait faire du classique mais finalement il va les féconder en icsi. Ensuite plusieurs options :
1) on a des embryons et on les met à j2 car on part du principe qu’ils sont mieux dans l’utérus qu’en labo.
2) On a des embryons et quitte à en avoir peu, on tente le tout pour le tout en les poussant à j5 (préférence du biologiste).
3) on a qu’un seul embryon et on fait le choix de ne pas le transférer pour ne pas « gâcher  » une tentative.
4) on a rien du tout et il nous reste que nos yeux pour pleurer (ce qu’ils ont commencé à faire d’ailleurs )
Le biologiste va en parler avec Paul Nord et on en rediscute demain  sachant que c’est nous qui déciderons finalement si on veut que cette tentative compte.
J’ai pas envie de faire des choix. Je suis épuisée et j’en ai ras le bol de ces épreuves à la con.

Fiv2 : contrôle écho 3

Par défaut

Ca y est, mon planning est bouclé !

Dernière écho ce matin : mes 15 follicules continuent leur progression.

Un seul hic : l’oestradiol est un peu mou du genou et a du mal à monter.

Samedi j’étais à 595 pg/mL après 8 jours de stim et aujourd’hui à 1127 pg/mL après 10 jours. Vu leur taille et le fait que je vais déclencher à l’ovitrelle (pour rappel, initialement on avait prévu le Décap), il faut attendre 1400 pg/mL. J’ai donc la joie et le bonheur de me faire mon ultime injection de gonal à 175 ui ce soir + orgalutran-qui-fait-trop-mal-sa-grand-mère. Demain on déclenche. Ponction jeudi : première fois que je vais voir Paul Nord avec sa blouse et sa charlotte ! D’habitude je tombe toujours sur les jours du Dr Zarbe. Si transfert il y a, ça sera donc samedi si peu d’embryons ou mardi si on a le nombre et la qualité requise. Autant vous dire que notre WE en Bretagne est fichu !

Pour clôturer ce post, je vous mets le lien d’un groupe suisse que j’ai découvert hier : Aliose. Ils ont fait une chanson sur un couple qui n’a pas réussi à avoir d’enfants. Ca a un peu fait écho en moi, même si je ne me souhaite pas la même fin que dans la chanson car ça détruit leur couple ! Mais aujourd’hui est un jour sans de mon côté : pas la patate. J’ai les ovaires lourds qui me tirent, je suis crevée alors qu’on est seulement lundi et le temps n’arrange pas les choses. C’est aujourd’hui l’été et il a plu toute la journée… En plus, le fait d’annuler notre WE en Bretagne chez mon frère me rend morose car ça veut dire que Flonflon ne peut pas courir le marathon qu’il prépare depuis 2 mois. Il me dit que ce n’est pas grave et qu’on s’en fout mais je sais pas pourquoi ça me fiche le bourdon…

Demain ça ira mieux.

 

Fiv2 : contrôle écho 2

Par défaut

Je sors de ma deuxième écho : les follicules grossissent tranquillement.  On reste à 175 ui de gonal + orgalutran.
Prochain contrôle lundi matin.
Ponction sûrement mercredi d’après Paulo. 
En attendant les résultats de la prise de sang, on part en weekend : c’est  parti pour 3h de route puis fête de famille ! Malgré la fatigue des exams matinaux on garde le smile et on avance !
Bon weekend les blogopotes ! 

FIV2 : contrôle écho 1

Par défaut

A croire que le punch de fin de cycle réussit à mes ovocytes ! Après 6 jours de stim à 125ui, voilà le travail :

  • ovaire droit : 9 follicules d’environ 12 mm
  • ovaire gauche : 5 follicules d’à peu près la même taille + mon kyste fonctionnel qui regrossit ! La bonne blague ! Mais bon, il est « tout mou » donc pas méchant et n’empêche pas les follicules autour de grossir. Mais c’est quand même fou ! D’après Paul Nord, après sa ponction il n’aurait pas du revenir ! Grrr !
  • endomètre : 7 mm

Pour le dosage hormonal n°2 :

  • Lh à 3,3ui/L
  • E2 à 359 pg/mL. Ca a donc doublé en 2 jours, mais c’est « encore bas ».

En résumé, on ne recrutera pas plus de follicules, mais selon Paul Nord : « 14 c’est très bien ! ». Même s’il m’a demandé de ne pas comparer mes deux FIV car « une FIV ne fait pas l’autre. Ce n’est pas une science exacte, il ne faut pas vouloir tout maîtriser car on ne contrôle pas tout » (comment ça je suis chiante à poser plein de questions ?!), je vais les comparer quand même :

Au même stade, pour FIV1, j’étais à 1023 pg/mL d’oestradiol et 24 follicules ponctionnables. Au final on en a jeté plus de la moitié à la poubelle. J’ose donc espérer que parmi ces 14 là, il y en aura proportionnellement plus de matures. Mais j’ai bon espoir. J’ai l’impression que ça va au bon rythme. Je commence juste à sentir mes ovaires tirailler. Cette FIV est moins express mais je sais pas pourquoi je le sens bien. J’espère que je ne me porte pas la poisse en disant ça…

Conduite à tenir : j’augmente les doses ce soir en passant à 150 ui. Demain, j’augmente encore un peu en passant à 175 ui ET en ajoutant l’orgalutran.

D’après lui la ponction aurait lieu mardi ou mercredi prochain.

Prochain contrôle et dosage samedi matin.

Wait and see.. et avec le smile s’il vous plait ! Parce que, au final, il a raison mon Paulo : que je me stresse ou pas, le résultat ne dépend pas de moi.