Archives de Catégorie: C32

Une soirée tagada pouêt pouêt

Par défaut

Dans deux petites heures je vais avoir l’immense joie de me retrouver à un « apéro » (si on peut encore appeler ça comme ça) avec 4 de mes amies pour l’anniv de l’une d’entre elle.

Sur ces 4 amies, 2 ont accouché très récemment. Une m’a annoncé sa grossesse il y a 3 semaines. Et une va me l’annoncer ce soir. Et oui, « va » car un copain nous appris la nouvelle hier par SMS. J’imagine qu’il trouvait plus judicieux que je me prépare psychologiquement avant l’apéro. Et je l’en remercie ! Je crois que je n’aurai pas supporté l’annonce en public et ça aurait été dur de ravaler mes larmes. Là je suis prête ! Je suis prête à sortir mon « supeeeeer ! Félicitatioooons ! Quand est prévu le terme ? » très hypocrite. Et puis je suis prête à passer une folle soirée à être la seule à picoler (les deux mamans allaitent bien entendu) et à les écouter raconter leur accouchement et les symptômes de grossesse et blablabla. J’en ai juste RAS LE BOL ! Y’a pas une semaine où je me prends un truc dans la gueule depuis ce début 2015 ! Putain mais elle va tourner quand la roue ?! Hier j’ai pensé annuler et puis je me suis ravisée. Ce sont des personnes que j’apprécie et que je n’ai pas vu depuis longtemps. Elles sont toutes au courant de la pma et j’ose espérer qu’elles auront assez de tact et de retenue pour m’épargner leurs discussions de PB (toutes des C1 en plus !). Ca reste à voir… Je vous ferai un débrief demain…

En ce qui concerne mon C32 tout chelou, rien de neuf par rapport aux 31 cycles précédents. Je suis quasiment sûre d’avoir ovulé il y a une dizaine de jours malgré ma température qui s’évertue à rester basse, mon taux de progestérone qui ne m’a rien appris de plus, mon test d’ovulation qui a été un faux positif je pense, ma glaire qui a duré mille ans . D’un commun accord avec Flonflon j’ai décidé d’arrêter de me prendre la tête. J’ai donc rangé mon thermomètre et j’attends patiemment. Pas de symptômes particuliers. J’ai la poitrine sensible comme après chaque ovulation. Et ça devrait bientôt commencer à s’atténuer et mes règles devraient  arriver. On a prévu de faire un test pipi en fin de semaine pour partir en vacances l’esprit libre (car même si je n’y crois pas du tout, l’espoir fait vivre).

Sinon ce mois-ci je « fête » mes :

– 6 mois d’ouverture du blog

– 2 ans et demi d’entrée en pma

Et en mai, 3 ans d’arrêt de pilule.

C’est de plus en plus dur pour Flonflon et moi de faire face à notre entourage. A tous ces couples qui font des enfants si simplement. On a acheté une maison il y a 5 ans et un étage reste désespérément vide. On a acheté en Normandie en se disant « c’est l’endroit idéal pour élever des enfants. On est prêt de la mer, c’est calme. On a des amis au top. »

Mais finalement, ça quoi ça sert tout ça ? Ca sert à quoi d’avoir une grande maison si y’a pas d’enfants à élever dedans ? Ca sert à quoi que Flonflon s’obstine à faire un boulot qui paye bien mais qui ne lui plait pas si c’est pas pour ses enfants ? Ca sert à quoi d’être le dernier couple sans enfants de notre bande ?

On se pose mille questions. On pense à tout envoyer valser, à changer de région,  à se lancer dans un projet professionnel qui épanouira Flonflon même s’il ne gagne presque rien. Bref, à prendre des risques ! Et puis on a de plus en plus envie de fuir ce monde qui ne tourne plus rond et qui nous correspond de moins en moins. On veut se construire une bulle de douceur loin de la pma, des crash d’avions, des attentats et que sais-je encore !

De plus, l’avenir sans enfant devient de plus en plus concert, (même si on y croit encore, hein) et s’immisce de plus en plus dans nos conversations de couple. On a changé le « quand on aura des enfants » par « si un jour on a des enfants ». C’est peut être juste une mauvaise période, une passade. Ce qui est sûr c’est que le soleil mahorais va être le bienvenu durant les 15 prochains jours !! Plus que 4 dodos avant le départ !!!!

Publicités

Ovulation ? Telle est la question…

Par défaut

Je suis sûre que vous attendiez les résultats de mon dosage de progestérone avec grande impatience (allez, dites que ouiiii !).

Prise de sang faite ce matin. Je viens d’avoir les résultats : 2,2 ng/mL

Sachant que les fourchettes sont :

– pour le pic ovulatoire :0.8 à 3

– pour la phase lutéale : 1.7 à 27

Ca m’éneeeerve ces fourchettes qui se chevauchent !! Mais bon, je suis quasiment certaine d’être en phase lutéale (ma température est un chouille plus haute que d’habitude et j’ai la poitrine qui se durcit comme après chaque ovulation). Maintenant, reste à savoir quand… J’imagine que vu que le taux est bas, j’ai dû ovuler il y a peu de temps (j’avais encore de la glaire hier pour tout vous dire). Le dernier tour de poney en date était dans la nuit de vendredi à samedi. J’espère que ça aura suffit si j’ai ovulé dimanche. Bref, encore et toujours des noeuds au cerveau, vous commencez à me connaitre !!

Sinon, vous croyez que je devrais prendre de la progestérone en douce ?

Ok, ok j’arrête la prise de tête… Mais…Vous en pensez quoi ?!!

Sans queue ni tête

Par défaut

Je commence très sérieusement à flipper…

Mercredi je découvre mon test d’ovulation positif. Depuis je prends ma température afin d’observer la montée qui prouverait que j’ai ovulé…SAUF…

…sauf que depuis mercredi, elle n’augmente pas. Je stagne à 36.2 sauf hier matin où j’étais à 36.5. Mais après m’être rendormie quelques heures je l’ai reprise et j’étais de nouveau à 36.2. Bref…

Du coup, une foule de questions ont envahies mon esprit. J’ai commencé par gogoliser. Parfois la température augmente d’un coup, parfois elle augmente sur plusieurs jours.

Puis j’ai lu la notice des tests d’ovulation en détail. Et là : horreur et stupéfaction !

Erreur n°1 : Il faut faire le test avec les premières urines du matin. Je l’ai fait le midi.

Erreur n°2 : A la question « Certaines conditions peuvent-elles affecter le résultat ? » La notice répond : « Certaines conditions peuvent interférer avec le bon fonctionnement du test, par exemple, si vous souffrez du syndrome des ovaires polykystiques »

Nan mais WTF ??????  J’ai bien évidemment faire une recherche internet pointue d’hystérique sur le sujet et suis tombée sur des forum tous plus intéressants flippants les uns que les autres. Avec des histoires de faux négatifs, j’en passe et des meilleures…. Apparemment le test dose la LH et les femmes opk peuvent en produire de trop pendant leur cycle ce qui induirait des faux négatifs.

Le seul symptôme qui me rassure c’est que j’ai bien eu une glaire qui me fait penser à une ovulation. Néanmoins si ma température n’augmente pas, ça prouve quand même qu’elle n’a pas eu lieue….. Je me dis aussi que peut être que mon thermomètre n’est pas très fiable. C’est un électronique digital. Enfin j’en sais rien… Pffff quelle prise de tête…