Archives de Catégorie: acupuncteur

Découverte de l’acupuncture

Par défaut

Aujourd’hui j’avais le tout premier rendez vous de ma vie chez une acupunctrice. Tout le long de la route j’ai réfléchi à ce que j’allais lui dire quand elle me demandera « qu’est-ce qui vous amène ? »

J’ai mon petit scénario en tête quand j’arrive au cabinet. J’ouvre une porte et je trouve un petit couloir dans le noir. Mouais, ça ne m’inspire guère. J’ouvre une deuxième porte qui donne sur un deuxième couloir avec plein de moquette au mur. Ca pue la poussière. Re-mouais.

Aller chez l’acupuncteur, je voyais ça plutôt cozy : cabinet moderne, encens et affiche zen au mur. Que nenni : bienvenue à Vioque Land !

Allez, je pousse jusqu’à la salle d’attente où la moquette est maintenant au mur ET au sol. Beurk ! Et en plus de la poussière, ça sent le vieux (tu sais, la bonne odeur de renfermé ? Dégueulasse). En plus y’a une vieille dans la salle qui n’arrête pas de racler sa gorge. Ca m’énerve.

Après un petit quart d’heure de retard je suis appelée. L’acupunctrice est plutôt âgée. Elle ne me regarde pas trop, prend une fiche et commence à me poser plein de questions avec une certaine froideur qui me met mal à l’aise. Après m’avoir demandé si j’avais des enfants, elle me demande le pourquoi de ma venue. Je lui balance donc que c’est pour ça que je viens et là je sors ma petite tirade apprise par cœur : nette et précise. Elle pose quelques questions pour en savoir plus (mon parcours détaillé, détail de la FIV, date du prochain transfert, etc.). Elle me demande si le moral va. Mais à peine ai-je répondu qu’elle chasse ma réponse par une autre question. Ok, niveau empathie c’est toujours pas là que je la trouverai… Puis elle me demande de m’allonger en sous-vêtements, sans même m’avoir expliqué ce qu’elle compte faire, ce sur quoi elle veut travailler. J’hallucine ! En me déshabillant je lui pose donc la question. Elle me répond : « un peu tout. Le stress, la difficulté d’endormissement, la question hormonale ».

Mouais en gros, t’as pas trop envie de te faire chier à répondre à mes questions. Allez, je lâche prise, je m’assieds. Quelques piqûres dans le dos. Ca picote et n’est pas très agréable. Puis je m’allonge sur le dos (WTF ?! Mais j’ai des aiguilles de plantées non ?!). Apparemment, on peut quand même s’allonger. Et effectivement, je ne sens pas les aiguilles en m’allongeant. Dingue.

Et vas-y qu’elle m’en plante dans les pieds, en haut du pubis, les poignets, les bras. Puis hop une couverture, extinction des feux et elle se barre en me disant qu’elle revient dans 20 min. (En fait elle file chercher le patient suivant et l’emmène dans une autre salle. Oui appelez-moi La Sentinelle. J’entends tout.)

Bon je me détends, pense à plein de trucs. Ca s’espace. Je ferme un peu les yeux et je sens la fatigue me submerger. Finalement, je ne sens pas du tout les aiguilles et je suis bien sous ma couverture. Il s’est bien passé une demi-heure quand la vieille morue revient. Allez hop j’t’enlève les aiguilles, allez hop donne moi ta carte vitale, allez hop paye moi 38 euros. Elle me dit qu’il faut remettre un RDV pour bien préparer le transfert et en remettre sûrement un après pour favoriser la nidation. Bon quitte à avoir commencé, autant aller au bout de la démarche, alors j’ai opiné du chef pour un second RDV, bien que mon cœur n’y tenait pas trop. Par contre, je lui ai signalé qu’étant donné on allait me transférer des embryons de 6 jours, si un 3ème RDV il doit y avoir pour « favoriser la nidation », il faudra le caler vraiment juste après le transfert. Car si elle me le pose une semaine après, je ne vois pas trop l’intérêt.

Bref, vous l’aurez compris, je ne suis pas hyper convaincue de la chose. J’ai bien aimé quand j’étais tranquillou bilou sous ma couette. Mais en ce qui concerne la personnalité froide du médecin, le cabinet vieillot pas du tout engageant et le manque d’explication de sa part, je ne suis pas vraiment emballée emballée. Mais bon, comme dis plus haut, je vais faire mes 3 RDV et après je n’y mettrai plus les pieds.

« Change d’acupuncteur » me direz-vous. Le souci est que dans ma région il n’y a que 2 acupuncteurs ! L’autre est de réputation, pas très bavard et pas engageant non plus. Voilà pourquoi j’avais choisi celle dont je n’avais pas de retours. Bon bah, mauvaise pioche.

Mais bon, je me dis que c’est une expérience de plus et que ça ne peut pas me faire de mal. Et puis, c’est pas comme si je n’étais pas habituée aux médecins peu loquaces ! Une de plus à rajouter sur ma liste des vieux croûtons !

Grosse pensée à Simone pour son transfert de demain et à Mamzelle Fleur pour l’épreuve terrible qu’elle traverse (si tu passes par là, je t’envoie un gros câlin).